Que peut-on faire au jardin la première quinzaine d'octobre?

Plantez les choux de printemps semés en août.
Faites blanchir les cardons et les chicorées scaroles
Evitez le sol nu, ayez le réflexe engrais verts ! Suivant la météo, vous pouvez encore semer de la moutarde jusque mi-octobre et du seigle, de la féverole, de la vesce jusque fin octobre.
Semez sous abris : mâche, cerfeuil, Epinard d'hiver, laitue d'hiver, Claytone de Cuba, radis
Rentrez les courges avant les premières gelées. Mais surtout soyez vigilant à l'approche de la récolte que vos courges ne pourrissent par le dessous. Au besoin, hissez-les sur un petit cageot à l'abri de l'humidité et des limaces
Effeuiller les pieds de tomates à la base.
Récoltez: Betteraves, carottes, choux cabus, choux frisés, coings, courges, épinards d'hiver, framboises, haricots en grain, navets, poires, pommes, radis d'hiver, scaroles.
Continuez à surveiller les attaques de la teigne du poireau (ver). Appliquez un voile anti-insectes en préventif ou pulvérisez avec du Spinosad (Conserve) en cas d'attaques.
Eliminez un maximum de limaces avant qu'elles ne pondent et envahissent à nouveau votre potager au printemps. Rechargez les pièges à limaces (bière ou phosphate de fer (Escar'Go))
Piégez les campagnols avant qu'ils ne fassent des ravages pendant l'hiver dan le potager et les arbustes avec le piège Topcat. voir Fiche info Topcat
Démarrez un compost : les sources en matières organiques sont abondantes en cette période. Profitez-en pour les transformer en compost utilisable dès l'année prochaine.
Préparez les voiles pour protéger les dernières récoltes des premières gelées. 

Que peut-on faire au jardin pendant la deuxième quinzaine d'octobre ?

Plantez en pleine terre ou sous abri : ail, chou de printemps, échalote grise, laitue d'hiver, oignon blanc.

Semez en pleine terre : les engrais verts comme le seigle, la féverole, la vesce ou le spécial hiver.
Conseil : dans la serre ou la couche, pour ne pas vous laisser envahir par le mourron et pour maintenir le sol humide et donc maintenir les micro-organismes en vie, semez de la moutarde en engrais vert.
Récoltez : Betteraves, carottes, choux cabus, choux frisés, coings, courges, épinards d'hiver, framboises, haricots en grain, navets, poires, pommes, radis d'hiver, scaroles.
Préparez les voiles de forçage pour protéger les légumes fragiles dès la moindre alerte de gel.
Utilisez les feuilles mortes pour pailler les cultures restantes
Récolte des courges : le moment idéal pour récolter les courges, c'est quand le pédoncule est devenu ligneux, càd quand il commence à être dur comme du bois. Pour les plus tardives, il faudra de toute façon les récolter avant les premières gelées. Les courges seront stockées dans un endroit frais mais pas trop humide. Elles pourront encore un peu mûrir après la récolte.
Récolte des légumes racines (carottes, betteraves, navets, céleris raves, ...) pour la conservation hivernale : les sortir de terre par temps sec; les laisser sécher quelques heures sur le sol; enlever le surplus de terre; enlever les feuilles sans abîmer le coeur (avec un couteau à 2 cm du collet) puis mettre en caisse sous abri (cellier) ou en cave (à l'abri du gel) avec de quoi maintenir l'humidité (80%) pour une bonne et longue conservation. On utilise principalement le sable ou la tourbe, mais des feuilles de journal peuvent également être utilisées. Vérifiez régulièrement pendant tout l'hiver pour enlever les racines qui pourrissent.
Continuez à traquer les limaces avant qu'elles ne pondent.


Remonter