Fiche conseil

Le rôle écologique des limaces et des fourmis

Limaces : les éboueurs du jardin

Les limaces sont des animaux nocturnes essentiellement actifs par temps humide. Le jour, elles s'enterrent ou se cachent dans des endroits humides et ombragés. Les limaces sont des animaux utiles qui se nourrissent de plantes, de moisissures et de cadavres de petits animaux. Elles-mêmes figurent au menu des oiseaux, des taupes, des hérissons, des musaraignes et des grenouilles. Elles représentent un maillon essentiel de la chaîne alimentaire et contribuent à la préservation de la biodiversité. Mais surtout, les limaces sont capables d'ingurgiter jusqu'à 40 fois leur poids en une journée et devenir ainsi un véritable fléau dans le jardin…

Les escargots et les limaces sont des mollusques. Les escargots sont souvent considérés comme nuisibles. Dans la pratique, ce sont surtout les limaces qui provoquent des dégâts en mangeant les plantes dans les jardins d’agrément et les potagers.

Moyens de lutte

Escar-Go est un granulé 100 % naturel qui lutte efficacement contre les limaces dans le jardin et ce n'est donc pas un hasard si depuis plusieurs années, c'est le produit-phare dans les jardins belges. Sans danger pour les enfants, les animaux domestiques et d'autres amis de votre jardin, comme les oiseaux et les hérissons.

Fourmis : laboureurs efficaces

Les fourmis sont parmi les insectes les plus nombreux de la planète. On estime leur population totale à environ un quadrillion, soit 1 000 000 000 000 000. Un insecte sur mille serait une fourmi! Leur nombre compense largement leur petitesse. Leur présence dans la nature et leurs actions sur l’environnement sont essentielles au bon fonctionnement des milieux qu’elles habitent.

Les fourmis jouent un rôle de décomposeur en se nourrissant de déchets organiques, d'insectes ou d'autres animaux morts. Ce sont des nettoyeurs de l’environnement. Les fourmis charpentières, qui font leurs nids dans le bois mort ou malade, accélèrent considérablement le processus de décomposition de cette matière ligneuse. Après le passage des fourmis, des champignons et des bactéries s'installent partout dans les galeries et dégradent la lignine et la cellulose sur de grandes surfaces.

Les fourmis sont prédatrices d’autres insectes et de leurs œufs. Dans leur habitat naturel, elles constituent une source de nourriture pour de nombreux invertébrés et vertébrés dont les pics et autres oiseaux insectivores.

En creusant des galeries et des tunnels, les fourmis contribuent à l’aération du sol. Elles brassent efficacement la terre en transportant des particules et des petits cailloux en surface. Comme plusieurs autres espèces de fourmis, les fourmis charpentières sont aussi des laboureurs efficaces.

 

Les fourmis vivent en grande colonie dans une fourmilière. Ce sont des ouvrières très utiles mais elles peuvent causer beaucoup de nuisances. Surtout dans les habitations (sur la terrasse, dans la maison) mais aussi quand la fourmilière se trouve au pied d’une plante ou une plante en pot, par exemple.

Moyen de lutte

FourmiTable contient du spinosad, une bactérie présente dans la nature et qui combat les larves d’insectes. Les ouvrières emmènent la bactérie dans la fourmilière et en nourrissent les larves et la reine. Après quelques jours, la colonie de fourmis est complètement exterminée, même si vous ne savez pas où se trouve exactement le nid.


Remonter