Semez dès maintenant vos légumes à déguster tout au long de l’hiver !

Les récoltes estivales vont de bon train ! Petit à petit, des parcelles du potager se libèrent. Il est temps de penser à semer les engrais verts ainsi que les légumes que vous récolterez tout au long de l’hiver.  Les avantages sont nombreux : consommation de produits frais et remplis de nutriments essentiels pour lutter naturellement contre les maux hivernaux, culture simplifiée, peu d’arrosage, ... Vous souhaitez en savoir plus sur la plantation de légumes en France et en Belgique ? Semailles, votre référence des variétés potagères depuis 2000, vous livre ses précieux conseils à ce sujet dans les lignes qui suivent.

Certains légumes qui se récoltent en hiver se sèment déjà au printemps.

quand-planter-legumes-hiver-automne-printemps-ete-conseils-france-belgiqueC’est notamment le cas :

  • Du céleri ;
  • De la carotte ;
  • Du poireau ;
  • Du cardon ;
  • Du chou frisé et de Bruxelles;
  • Du panais ;
  • Du salsifi ;
  • De la scorsonère.

Mais une bonne partie des légumes se sèmeront tout au long de l’été et en automne.

Voici la liste des différentes variétés à semer et à planter de juillet à octobre en France et en Belgique  :

Jusque fin juillet

Légumes :

  • Arroche ;
  • Carottes hâtives
  • Chicorée scarole et frisée ;
  • Chicorée pain de sucre ;
  • Chou chinois ;
  • Fenouil ;
  • Laitues ;
  • Mâche ;
  • Salades asiatiques ;
  • Navet ;
  • Pak-Choï ;
  • Pourpier ;
  • Radis de tous les mois, radis d’hiver.

Aromates :

  • Bourrache ;
  • Cresson alénois ;
  • Coriandre ;
  • Persil ;
  • Roquette…

Engrais verts :

  • Phacélie ;
  • Moutarde ;
  • Trèfle incarnat ;
  • Sarrasin ;
  • Luzerne.

Jusque mi-août

Légumes :

  • Chicorée Pain de sucre ;
  • Chou chinois ;
  • Laitues à couper ;
  • Mâche ;
  • Salades asiatiques ;
  • Navet ;
  • Pak-Choï ;
  • Radis de tous les mois ;
  • Radis d’hiver.

Aromates :

  • Bourrache ;
  • Cresson alénois ;
  • Coriandre ;
  • Persil ;
  • Roquette…

Engrais verts :

  • Phacélie ;
  • Moutarde ;
  • Trèfle incarnat ;
  • Sarrasin ;
  • Luzerne.

Jusque fin août

Légumes :

  • Cerfeuil ;
  • Claytone de Cuba ;
  • Cresson de jardin ;
  • Épinards ;
  • Laitues à couper et d’hiver ;
  • Mâche ;
  • Salades asiatiques ;
  • Navet hâtif ;
  • Radis de tous les mois
  • ...

Aromates :

  • Roquette ;
  • Cresson alénois ;
  • Coriandre.

Engrais verts :

  • Phacélie ;
  • Moutarde ;
  • Trèfle incarnat.

Jusque mi-septembre

Légumes :

  • Cerfeuil ;
  • Chou de printemps ;
  • Claytone de Cuba ;
  • Épinards d’hiver ;
  • Laitues à couper ;
  • Laitue d’hiver ;
  • Mâche ;
  • Salades asiatiques ;
  • Radis de tous les mois ;
  • Roquette.

Engrais verts :

  • Phacélie ;
  • Moutarde ;
  • Vesce ;
  • Féverole ;
  • Seigle

Sous châssis : épinard à grandes feuilles, navet hâtif, mâche, cerfeuil...

Jusque fin septembre

Engrais verts : Moutarde, vesce, féverole, seigle

Sous châssis:

  • Radis de tous les mois ;
  • Laitue d’hiver (merveille d’hiver, pommée de Verrière,...) ;
  • Laitue à couper (feuille de chêne blonde, red salad bowl,...) ;
  • Claytone de Cuba ;
  • Cerfeuil ;
  • Epinard d’hiver ;
  • Mâche ;
  • Carotte hâtive (pour une récolte au début du printemps suivant) ;
  • ...

Jusque fin octobre

À cette période de l’année, vous pouvez planter les variétés qui nécessitent une vernalisation, c’est-à-dire que ces variétés ont besoin de subir une période de froid pour être capables ensuite de germer et de fleurir au printemps. Par exemple : l’ail des ours, le cerfeuil tubéreux, l’angélique, l’échinacée, ...

N’oubliez pas les fleurs pour attirer les pollinisateurs !

Certaines fleurs peuvent être plantées jusqu’en septembre pour obtenir une floraison au tout début du printemps. Cette technique permet d’avoir des fleurs très tôt dans la saison. En voici la liste :

  • Cardère ;
  • Coquelourde ;
  • Digitale pourpre ;
  • Giroflée ravenelle ;
  • Julienne des dames ;
  • Lunaire ;
  • Lupin ;
  • Mauve ;
  • Silène ;
  • Onagre ;
  • Pensée sauvage ;
  • Phlomis jaune ;
  • Polémonium ;
  • Rose trémière ;
  • Sauge sclarée ;
  • Verveine ;
  • Coquelicot ;
  • Bleuet ;
  • Nigelle ;

Cette floraison hâtive sera appréciée des insectes pollinisateurs qui pourront alors se régaler de nectar dès le début du printemps !

Planter des légumes d’hiver dans les régions de France à climat doux

regions-france-plantation-legumesLa production de légumes d’hiver est d’autant plus intéressante dans les climats plus chauds et secs comme c’est le cas dans les régions méditerranéenne, océanique et semi-océanique.

Dans ces trois régions de France, il est possible de cultiver la plupart des légumes d’hiver avec beaucoup moins de précautions que dans les régions où les hivers sont plus rudes.

Ces climats permettent aussi d’obtenir des récoltes de certains légumes beaucoup plus tôt dans la saison.

L’exemple du « petit pois »

Le pois est probablement un des plus anciens légumes consommés par notre civilisation. En France, c’est grâce à Louis XIV, qui en raffolait, que sa culture s’est répandue. Il en existe de très nombreuses variétés : à rames, naines, à grains ridés, à grains lisses, à écosser, mangetout, hâtives, tardives, …

Grâce aux hivers plus cléments dans ces régions de France, il est possible de semer des pois à deux périodes de l’année. La plus classique et connue des périodes est de février à juin pour une récolte entre juin et août. Mais dans les régions plus douces, vous pouvez les semer également d’octobre à novembre, ce qui vous permettra une récolte dès le mois de mars.

Pour ce faire, choisissez des variétés à grains ronds ou lisses, qui sont plus rustiques, précoces et résistent bien au froid. Les variétés naines seront également plus précoces que les variétés à rames.

Plusieurs variétés s’y prêtent bien comme le Pois Douce ProvenceLe même principe de culture s’applique aux fèves, à certains choux précoces, choux-fleurs, etc.

Pour les régions plus continentales ou celles du Nord de la France et de Belgique, il est important de protéger du froid ou de conserver en cave les légumes d’hiver.

La plupart des légumes d’hiver supportent des températures jusqu’à -15°C (poireaux, choux de Bruxelles, choux frisés, panais…), mais certains légumes comme les choux cabus, scaroles, carottes, navets, laitues… supportent des gelées jusqu’à -5°C environ. Lors de ces périodes de gel, il va falloir les protéger.

Plusieurs options s‘offrent à vous.

Le paillis d’hiver pour les légumes-racines

Il est recommandé de pailler immédiatement après le repiquage des plants ou dès que les plantes sont suffisamment hautes pour les légumes qui se sèment directement en place. Le paillage :

  • Permet de maintenir un bon taux d’humidité entre les arrosages ;
  • Évite le développement des herbes indésirables.
  • Protège de l’érosion du sol en cas de fortes pluies ;Freine l’action du gel au début de l’hiver.

Un paillage d’une quinzaine de centimètres de paille ou de feuilles mortes va permettre de retenir la chaleur accumulée dans le sol et par conséquent, d’éviter que le sol ne gèle en profondeur.

De plus, l’arrachage des légumes racines tels que les carottes, poireaux, … sera plus facile. Mais cette technique a ses limites en hiver : au-dessous de -5°C, le paillage n’évitera pas le sol de geler. Deux autres solutions s’offrent alors à vous : soit une récolte massive et une mise en conservation en cave ou silo, soit la culture sous châssis.

Le voile de forçage pour les légumes-feuilles

Également appelé voile de protection, il permet de protéger les légumes-feuilles sensibles aux gelées blanches en gagnant 2°C. Le voile protège aussi les jeunes pousses de légumes d’hiver. Il pourra facilement être retiré lors de belles journées ensoleillées.

La culture sous châssis ou tunnel

Technique utilisée le plus couramment pour débuter les plantations au printemps, la culture sous abri est également pertinente pour prolonger les cultures jusqu’en hiver. Cela permet, par exemple, de gagner plusieurs semaines pour les laitues, les courgettes, etc. Les abris protègent aussi des ravageurs volants, comme les oiseaux qui peuvent faire des dégâts sur les jeunes plants. Cette technique va donc permettre d’obtenir des légumes frais en hiver mais il faudra être vigilant à l’ouvrir si des journées plus chaudes sont prévues et à le refermer avant la nuit.

La conservation en cave ou en silo

Une autre technique pour consommer des légumes en hiver est de prolonger la conservation des légumes récoltés en automne. Les légumes racines (betterave, carotte, céleri-rave, chou-rave, navet, panais, radis d’hiver, …) peuvent se conserver jusqu’au début du printemps dans une cave dont la température oscille entre 0°C et 10°C, avec une atmosphère humide et sombre. Une autre solution est de construire un silo, idéalement enterré pour une meilleure protection contre les rongeurs et le gel.

Vous devez être enregistré

Seuls les utilisateurs connectés peuvent laisser un commentaire.

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

CO²

Le travail réalisé par notre équipe a permis d’enregistrer

- 53,93 %

de consommation de CO2 en surfant sur Semailles

arbre

La générosité de nos clients a permis de planter

574 arbres

afin de compenser les émissions en CO2

Plus d'infos sur notre implication environnementale
Haut de la page