Chicorée Tête d'Anguille

L1124S

La texture de sa racine est plus tendre et sa saveur moins amère que la chicorée à torréfier. La Chicorée Tête d'anguille fut consommée aussi comme un légume. C'est ainsi qu'au début du XXème siècle une bonne partie de sa production était vendue à cet usage par les maraichers de la région de Dunkerque à Calais. Aujourd'hui encore quelques maraichers cultivent encore cette Chicorée pour son goût original mais cette variété menaçait de tomber dans l'oubli. Elle contient des pré-biotiques qui facilitent la digestion et l'assimilation dans l'organisme. En Flandre on parle d'elle comme d'une " Laveuse de sang ".

3,00 € TTC

Situationensoleillée et mi-ombre
Espacement15 cm
Date de semisjuin-juillet
Date de récolteseptembre-novembre
Densité de semis2gr/10m²
Variété régionaleoui
Nom latiincichorium intybus
Poids net en gr1.00
Graines par gr800
Pour les chicorées sauvages, type rouge de Vérone : semer en mai-juin en lignes distantes de 30 cm, éclaircir à 10 cm. Pour une récolte d'automne et début d'hiver, les laisser en pleine terre et protégez-les des grosses gelées avec des feuilles mortes ou autres. Pour en consommer tout l'hiver, les forcer comme des chicons. Mais le froid et les gelées leur enlèvent de l'amertume et leur donnent un goût plus agréable. Pour les chicorées, type Pain de sucre : semer en pépinière en juin-juillet, après la Saint Jean, repiquer à 30 x 30 cm.

Remonter