Maceron

Le maceron est légume oublié qui a été cultivée pendant de nombreux siècles avant d'être détrônée par le céleri. Elle est indigène dans le bassin méditerranéen et dans l'ouest de la France. Le goût aromatique est proche du céleri.

On en consomme les jeunes pousses en les préparant comme le céleri à côtes. Les feuilles aromatisent certains plats. Les racines se consomment crues ou cuites accompagnées d'une vinaigrette.

Lire plus
  • Maceron

    Disponible

    Variété oubliée bisannuelle, rustique et résistante dont on consomme les jeunes pousses, les côtes et la racine. Les tiges creuses peuvent atteindre 150cm de haut et sont constituées de feuilles vertes claires à larges folioles dentelées et surmontées d'ombelles à fleurs jaunes. Le goût se rapproche de celui du céleri.

    • Date de semis ou de plantation : Mars - Avril ou Septembre - Octobre
    3,00 €

Le maceron est légume oublié qui a été cultivée pendant de nombreux siècles avant d'être détrônée par le céleri. Il était très répandu à l'époque romaine dont les jeunes poussent étaient consommées comme légume.

Elle est indigène dans le bassin méditerranéen et dans l'ouest de la France. Le goût aromatique est proche du céleri.

On en consomme les jeunes pousses, dont les pétioles sont assez charnus, en les préparant, blanchies, à la façon du céleri à côtes.

Les feuilles ainsi que les fleurs et les graines, très aromatiques, seront utilisées comme condiment au même titre que le céleri ou la livèche. Au Liban, elles sont encore utilisées dans la confection de certains taboulés !

Les racines se consomment crues ou cuites accompagnées d'une vinaigrette. Il est conseillé de retirer les racines de terre en automne et de les placer dans du sable l'hiver. Elles perdront ainsi de leur amertume et seront plus tendre.

Le maceron a des propriétés diurétiques, apéritives, dépuratives... 

Conseil de culture

Semez clair, directement en place, soit à l'automne ou au début du printemps (mars-avril) en ligne espacée de 30 cm. Recouvrir les graines de 1 cm de terreau ou de terre bien émiettée. Garder le sol humide pendant la levée (10 à 20 jours). Eclaircir à 15-20cm dans le rang.

Le maceron préfère un fertile, frais, humifère et meuble. Une exposition ensoleillée.

Les arrosages seront adaptés aux conditions climatiques. En été, en cas de sécheresse, n'hésitez pas à les pailler.

C'est une bisannuelle qui se reproduit aisément par semis. 

Récoltez le maceron au fur et à mesure des besoins. Les racines se conservent en terre pendant tout l'hiver. Par grand froid, protégez avec de la paille, des feuilles sèches...

Haut de la page