Les bons réflexes pour gérer son potager en été et période de vacances

Ce n’est pas parce que vous partez en vacances en été que vous allez rater votre potager. Mais quelques gestes simples s’imposent pour le retrouver en bonne forme à votre retour. Il suffit de le préparer pour qu’il s’auto-suffise pendant votre absence.

1. Arrosez en suffisance

Contrairement à ce que l’on a tendance à croire, les plantes n’ont pas besoin de beaucoup d’eau. Il est surtout important de les arroser lorsqu’elles sont encore jeunes, pour aider leurs racines à s’infiltrer facilement dans la terre en la maintenant bien humide.
Il n’est plus nécessaire d’arroser souvent des plantes arrivées à maturité. Il vaut même mieux espacer les arrosages sinon les plantes prennent l’habitude d’être dorlotées et leurs racines recherchent l’eau uniquement en surface. C’est pour cette raison que certaines plantes meurent lors des étés chauds et secs car l’eau de surface se sera évaporée rapidement et la plante risque d’avoir soif.

2. Arrosez la terre et non les plantes

Encore faut-il arroser correctement pour que cela soit utile.
Arrosez la terre, pas les plantes ni leur feuillage. Si vous arrosez les feuilles, vous risquez les attaques de maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium) ou les brûlures des feuilles. En arrosant la terre, l’eau pénètre dans le sol – d’où l’intérêt d’avoir une terre bien aérée – et se stocke en profondeur pour se rendre disponible aux racines des plantes ainsi qu’aux microorganismes.

La quantité d’eau nécessaire dépend du type de légume. Les légumes-feuilles (laitue, épinard, etc.) et d’autres légumes (choux-raves, radis) ayant des racines courtes, peu profondes, préfèrent un arrosage fréquent mais en petite quantité. Par opposition aux légumes ayant de longues racines (comme les haricots, tomates, courgettes) qui demandent plutôt un arrosage en grande quantité pour que l’eau puisse pénétrer en profondeur dans la terre.
Arrosez avec un tuyau d’arrosage ou un arrosoir sans pommeau. Il faut que l’eau arrive en bonne quantité et sans tasser le sol. Lorsque vous arrosez en fine pluie, l’eau s’évapore en partie et n’a pas l’occasion de pénétrer profondément dans le sol.

3. Arrosez au bon moment

Le meilleur moment d’arroser dépend de la saison et du stade de développement de vos plantes. Il est évident que les jeunes plants et les semis ont besoin d’eau plus souvent et en douceur. Vous les arroserez tous les 2 jours (dès que la terre devient brune claire) et en fine pluie pour éviter de les abîmer.
Mais en général en plein été vos plants sont déjà bien développées et il vaudra mieux les arroser le soir pour éviter l’évaporation.

4. Paillez le sol

“Un paillage vaut mieux que dix arrosages”. Le paillis de surface protège le sol des rayons du soleil et réduit l’évaporation. Le sol restera humide et les racines des légumes auront tendance à développer leurs racines en profondeur à la recherche de cette eau et de fraicheur.

5. Ombrage

Si des chaleurs extrêmes sont annoncées (au-dessus des 35-40°C), l’idéal est d’ombrager vos légumes (parasol, filets, car sous un soleil de plomb, de nombreux légumes, même méditerranéens comme les tomates, peuvent souffrir énormément jusqu’à mourir.

6. Laissez faire la nature

Vous avez peur que vos salades montent en graines à cause du manque d’eau? Vous serez en vacances quand vos artichauts seront prêts à récolter? Vous craignez que vos plantes aromatiques fleurissent?
Ne vous inquiétez pas, vous les consommerez autrement à votre retour. Vous étalerez les feuilles des salades sur le sol comme paillis ; vous couperez les hampes fleuries des artichauts pour en faire un bouquet; vous ferez sécher les aromatiques pour des tisanes ou des sels aromatisés.
Laissez faire la nature, vous serez heureusement surpris. Certaines graines se seront semées naturellement, des pollinisateurs auront trouvé refuge dans votre potager ou vous pourrez récolter certaines graines pour les ressemer l’année prochaine.

7. Appel à un ami

Enfin, pour vous rassurer complètement si vous partez, n’hésitez pas à demander à un voisin de passer voir votre potager de temps à autre si vous êtes partis. Et pourquoi ne pas le laisser se servir des légumes à maturité en échange ?

Bel été à tous !

Vous devez être enregistré

Seuls les utilisateurs connectés peuvent laisser un commentaire.

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

Haut de la page