Chervis

Nouveau
Chervis Agrandir l'image

Chervis

3,00 €

Prévenez-moi quand le produit est disponible

Légume oublié vivace, le chervis est une Apiacée cousine de la carotte, du panais…

Sa racine fuselée ressemblant à un long doigt pouvant atteindre 40 cm est très intéressante pour la finesse de sa saveur, à la fois sucrée avec un goût de noisette. Se consomme cuite à la vapeur ou frite à la poêle.

  • Date de semis ou de plantation : mars-avril ou octobre-novembre

L1060S

Ce produit n'est plus en stock

Caractéristiques

Type de sol frais et humifère
Situation ensoleillée et mi-ombre
Espacement 50x30cm
Date de semis ou de plantation mars-avril ou octobre-novembre
Date de récolte novembre-mars
Type de culture facile
Légume insolite oui
Nom latin sium sisarum
Poids net en gr 0.50
Producteur Semailles

En savoir plus

Légume oublié vivace, le chervis est une Apiacée cousine de la carotte, du panais… Très prisé sur les meilleures tables jusqu’au 17e Siècle, il est tombé progressivement dans l’oubli.

Pourtant, sa racine fuselée ressemblant à un long doigt pouvant atteindre 40 cm est très intéressante pour la finesse de sa saveur, à la fois sucrée avec un goût de noisette.
Une fois la racine débarrassée de la terre par un simple frottage, on la consommera cuite à la vapeur ou frite à la poêle.

La recette la plus en vogue au temps du roi Louis XIV consistait à frire les chervis dans l’huile après les avoir trempés dans une pâte à beignets. 

Mode de culture

Semis superficiel en mars-avril ou en octobre-novembre, en pot ou directement en place, en poquet de 2-3 graines, tous les 30 cm.
Espacez les rangs de 50 cm.

Il est conseillé de passer les graines au réfrigérateur 48h pour lever la dormance avant de les semer.
Pour optimiser la production, il préfèrera un sol bien travaillé en profondeur, bien désherbé, une fumure bien décomposée, une terre fraiche en été ou avec un bon paillage.
On les arrachera, au fur et à mesure des besoins, dès novembre lorsque le plant se dessèche. Coupez les racines à quelques centimètres en dessous du collet. Vous pourrez ainsi replanter les souches ayant produit les plus belles racines.

Très rustique, le Chervis pourra rester tout l’hiver en terre, en le préservant des rongeurs. 

Articles associés

Haut de la page