Drôles de légumes

Drôles de légumes Agrandir l'image

Drôles de légumes

14,00 €

De nouveaux goûts à cultiver
Voyagez en jardinant

Partir à l’étranger à l’intérieur même du potager, sans autres bagages que binette et arrosoir, ça vous tente ? Voici un moyen simple, peu coûteux et respectueux de l’environnement de découvrir d’autres contrées et d’autres goûts… grâce au jardin !

LI180

Disponible

Caractéristiques

Editeur Terre Vivante
Auteur Blaise Leclerc
Pages 118

En savoir plus

De nouveaux goûts à cultiver
Voyagez en jardinant

Partir à l’étranger à l’intérieur même du potager, sans autres bagages que binette et arrosoir, ça vous tente ? Voici un moyen simple, peu coûteux et respectueux de l’environnement de découvrir d’autres contrées et d’autres goûts… grâce au jardin !

Partons à la découverte de légumes venus d’ailleurs, ou même déjà cultivés depuis longtemps chez nous, mais encore bien mal connus... Les plus frileux s’intéresseront à la chayotte, au cyclanthère, au tomatillo ou au dolique, tout droit venus d’Amérique centrale ou d’Afrique. Ceux qui aiment le froid préféreront le chou de Sibérie, le chervis...

Cultiver ces légumes « inattendus », peu ou pas connus sur nos territoires, c’est augmenter la biodiversité de nos jardins et permettre des rotations plus souples pour limiter la prolifération des maladies et des ravageurs. C’est aussi épater nos amis et attiser la curiosité de tous, donner envie de jardiner, tout simplement !

Alors invitons l’arachide mexicaine, le cresson de Madagascar, l’asiatique épinard-fraise, l’hélianthi nord-américain, le yeménite kiwano, le périlla japonais, la patate douce passée par les Antilles… sans oublier topinambour, arroche, ou même l’obsidionale roquette d’Orient, souvenir des champs de bataille… Si partir, c’est mourir un peu, alors jardiner, c’est voyager beaucoup !

Articles associés

Vous aimerez aussi

Avis des clients

Donnez votre avis

Drôles de légumes

Drôles de légumes

De nouveaux goûts à cultiver Voyagez en jardinant Partir à l’étranger à l’intérieur même du potager, sans autres bagages que binette et arrosoir, ça vous tente ? Voici un moyen simple, peu coûteux et respectueux de l’environnement de...
Haut de la page