Chou de bruxelles

Le chou de Bruxelles serait issu du chou fourrager. Il viendrait d'Italie et aurait été cultivé en Belgique dès le 18e Siècle dans des anciens marais asséchés de la commune de Saint Gilles près de Bruxelles. 

Ce sont les bourgeons auxiliaires, qui forment de petites pommes à l'aisselle des feuilles, que nous consommons.

Lire plus
  • Chou de Bruxelles Groninger

    Disponible

    Variété aux nombreuses petites pommes très dures. Très rustique, pouvant rester tout l'hiver en place.

    • Date de semis ou de plantation : avril-juin
    3,00 €
  • Chou de Bruxelles De Rosny

    Hors stock

    Variété demi-naine, aux pommes dures, disposées régulièrement. Très bonne saveur. Rustique et productive. Très estimée par les maraîchers au début du XXe siècle.

    • Date de semis ou de plantation : avril-juin
    3,00 €

Le chou de Bruxelles serait issu du chou fourrager. Il viendrait d'Italie et aurait été cultivé en Belgique dès le 18e Siècle dans des anciens marais asséchés de la commune de Saint Gilles près de Bruxelles. 

Ce sont les bourgeons auxiliaires, qui forment de petites pommes à l'aisselle des feuilles, que nous consommons.

Mode de culture

La croissance du chou de Bruxelles étant assez lente, il faudra les semez en pépinière d'avril à mai-juin pour une récolte de début d'automne à fin d'hiver. Repiquez en pleine terre 5 à 6 semaines plus tard à 60x60cm.

Le chou de Bruxelles est moins gourmand en azote que les autres choux. On évitera un développement trop important du feuillage au détriment de la partie consommable. 

Conseil

Bien buter pour maintenir le plant bien droit et empêcher qu'il verse.

Prévoyez des cultures intercalaires en début de culture de type salades !

Haut de la page